Accueil > Derniers articles > Les news > Lutte contre le Jeu lent (par Alexis Orloff)

Lutte contre le Jeu lent (par Alexis Orloff)

mardi 1er octobre 2013

Quelles que soient leurs aspirations, les joueurs vérifient deux aspects qui sont en train de bouleverser le Jeu : certains sont de plus en plus longs et les autres joueurs sont de plus en plus lents ! Les distances réalisées par les professionnels et les amateurs posent des problèmes qu’il faudra bien appréhender dans un avenir proche.

La lenteur est un aspect en réalité bien plus préoccupant. La moyenne de temps de jeu a augmenté au fil de ces dernières années au point d’en être devenue la première source de mécontentement sinon d’énervement sur les parcours. Si la longueur des coups permet de satisfaire les petites vanités légitimes de chacun, la lenteur des autres car, il s’agit, bien entendu toujours des autres est une manière horripilante (voilà, le mot est lâché !) d’imposer des attentes trop souvent injustifiées. Tous les responsables sont conscients de cette lente dégradation. La Fédération a publié, sous l’égide d’Hubert Scheidt, un important dossier qui doit permettre de répondre à toutes les questions que certains se devraient de se poser. L’étude de ce document est indispensable pour tous ceux qui s’intéressent réellement au Jeu de Golf. Vous qui surfez sur le site de la fédération, une lecture du forum vous démontrera aussi combien ce problème est un fléau.

Il me semble qu’en amont des préconisations, des écueils à éviter et des éventuelles réglementations imaginées, un point essentiel devrait être rappelé. Sans cesse. Nous le disons souvent, mais peut être pas assez : le golf est un partage. De temps et d’espace. L’espace, nous le connaissons tous : c’est le parcours. Le temps, nous devrions en avoir d’autant plus conscience qu’il s’agit du temps que nous imposons aux autres. Bien entendu, savoir avec précision comment placer ses mains sur son club, connaître son index à la virgule près, faire des statistiques et des diagrammes de son historique, compulser tous les manuels de technique, raconter ses exploits et ses malheurs sont des éléments indispensables pour vivre son golf. Mais, il y a plus important que ces petites satisfactions : le partage.

Au-delà des scores et des qualités chorégraphiques de nos mouvements, le golf est surtout un comportement vis à vis de soi et de l’Autre. Avoir conscience du respect dû à l’Autre et ne pas lui imposer une attente indue, voilà ce qui montre un véritable golfeur. Pas la longueur des drives, ni les statistiques au putting. Il est indispensable de penser à l’autre puisque le Golf est un Jeu qui se partage. Pour ce faire, juste se préoccuper se savoir si l’on ne gêne pas l’Autre. C’est simple.

Long, c’est une chose. Lent, ce n’est pas bien.